Adhésion de la commune à l’union départementale des jardins familiaux et collectifs de la Réunion

melissa-cousin copie

Mélissa Cousin, conseillère municipale

Notre équipe municipale a toujours affirmé son souhait de promouvoir sur la commune des jardins, des potagers partagés.

Dans un contexte où les villes se densifient- parce-qu’on ne peut plus faire autrement, parce-qu’il faut bien préserver aussi les espaces agricoles et naturels- nous voulons faire en sorte que les personnes continuent à avoir accès à la terre, puissent continuer à jardiner, à planter. Et c’est ce que permettent les jardins partagés, en plus d’améliorer le cadre de vie et la cohésion dans les quartiers, en plus de représenter une petite économie pour les familles qui pourrons peut-être faire pousser quelques légumes, en plus de participer au bien-être des personnes. C’est aussi une façon d’envisager l’aménagement dans une approche environnement.

Un projet de jardin de ce type est en cours à la Saline les Hauts au cœur de la ZAC qui a été promue quartier durable réunionnais. Il s’agira de mettre à disposition des personnes 11 lots de 30m2 environ sous forme d’un bail signé entre l’association gestionnaire et les jardiniers. La convention entre l’association et la mairie est en train d’être finalisée et ensuite on pourra mettre en place la commission d’attribution des lots pour que ça se fasse de la façon la plus juste possible.

Ce projet nous servira un peu de projet pilote, d’autant plus que ce sera un jardin bio et que l’emploi de pesticide ou autres intrants chimiques sera donc interdit dans le règlement intérieur, et nous espérons bien que nous pourrons par la suite voir fleurir beaucoup d’autres projets de ce type ; et pourquoi pas aussi en bas des immeubles si nous parvenons à travailler avec les différents bailleurs.

Nous ne sommes pas les seuls, heureusement, à vouloir promouvoir ces projets de jardins collectifs, il existe d’ailleurs depuis cette année une Union Départementale des Jardins Familiaux et Collectifs à la Réunion, en lien avec la Fédération nationale des jardins. Cette Union a pour vocation de permettre des partages d’expérience, de fédérer les actions existantes, d’apporter un accompagnement technique et peut-être financier aux porteurs de projet de ce type. On se propose d’en bénéficier nous aussi en adhérent à cette Union pour un montant de 1000 euros/an.

premier jardin collectif de l’ouest à la Saline

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s