Sous les tentes, du béton !

logo-eelv-reunionMélissa Cousin, conseillère municipale, élue écologiste de Saint-Paul vice-présidente du TCO déléguée à l’aménagement du littoral

L’ouverture du camping de l’Ermitage est prévue pour le 21 décembre prochain.

Son inauguration aura lieu le 19 décembre à 10H00.

Mais je n’y serai pas…

Lors du dernier COPIL (comité de pilotage du projet) j’avais proposé de modifier le cahier des charges des travaux du camping  pour remplacer la dalle béton, initialement prévue, par un caillebotis en bois plus esthétique et surtout plus perméable et respectueux de cet environnement particulièrement vulnérable qu’est le littoral. L’ensemble des élus présents avaient alors validé la proposition.

Or, quelle ne fut ma surprise, en passant devant le camping, de trouver sous les tentes safari, des dalles en béton. Cette décision de revenir aux dalles, motivée par le surcoût qu’auraient engendré les caillebotis me dit-on, aurait été validée en juillet par quelques élus de notre municipalité.

Je regrette qu’une telle décision ai été prise à la va vite sans que la vice-présidente à l’aménagement du littoral soit associée à la réflexion et sans que des devis aient été demandés pour évaluer vraiment le surcoût engendré par les caillebotis. La maîtrise d’oeuvre a simplement demandé à l’entreprise en charge de la menuiserie de faire une cotation ; le résultat a été une note présentée avec un surcoût de 40%. Le contraire m’aurait bien étonné ! Je crois qu’on aurait pu étudier d’autres propositions et ne pas se contenter de la première cotation. C’était pour la bonne cause !

Je regrette qu’une fois encore les collectivités refusent de donner le bon exemple à la population en matière de choix de matériaux, particulièrement sur un espace sensible comme le littoral. Venir délibérément bétonner cet espace alors que d’autres solutions existent est absolument incompréhensible !

De plus, pour ceux qui aiment le camping, imaginez-vous camper sur une dalle en béton ! Quelles vacances! Quelle activité de plein air ! Au moins, si vous vivez en appartement vous ne serez pas dépaysés ! Le béton ne vous manquera pas trop !

Désolée, mais pour moi camping et béton sont définitivement incompatibles et je suis vraiment fâchée de ce mauvais exemple donné à la population par la collectivité là où justement elle devrait tout faire pour sensibiliser à la protection de cet espace fragile.

 Mélissa COUSIN
élue écologiste de Saint-Paul
vice-présidente du TCO déléguée à l’aménagement du littoral
 
(et la presse en parle)
Publicités

Une réponse à “Sous les tentes, du béton !

  1. Espéret jean-pierre

    Difficile d’enlever les oeillères des techniciens et des prestataires et de les faire sortir de leurs ornières! Pourtant c’est vital : en bétonnant , en goudronnant, moins d’eau douce vont dans les nappes. La pression de l’eau de mer salée se fait plus forte et risque de contaminer nos nappes d’eau douce comme c’est déjà le cas au Port.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s