L’Etang de Saint-Paul : quand enjeux agricoles et enjeux écologique se confondent

Conseil Municipal : allocution de Manuel Viaud, conseiller municipal, espaces naturels et agriculture biologique.

Je nous félicite d’avoir compris que enjeux agricole et écologique se confondent. Grâce à cela, nous pouvons rêver à revoir notre étang florissant comme il fut. Et c’est heureux, qu’enfin, le travail et la voix des anciens soient entendus et reconnus car ils nous ont transmis un patrimoine, à nous de la maintenir, de le transmettre. A nous, citoyens de Saint-Paul, responsables de notre environnement.

Si on appelle à la responsabilité environnementale, il est bon d’aller au bout et de ne pas se contenter d’avis « d’experts » ou de pleurnicheries télévisées. Mettre réellement les acteurs d’un site en responsabilité, c’est leur donner la possibilité d’élaborer un cadre, pas leur en fournir un tout fait, à leur détriment. Car, enfin, c’est bien la nature qui nourrit l’homme. Que signifie l’exclusion de toute une population de son milieu nourricier !! Au nom de la protection, on ne pourrait réussir que par la coercition ?? Ce n’est pas raisonnable, ni responsable, ni même intelligent !

Un projet de protection de l’étant sera gagnant-gagnant ou ne sera pas… On en a entendu le murmure ! N’attendons plus pour réhabiliter les canaux, c’est une urgence écologique, la priorité absolue, une question de vie ou de mort pour l’étang.

A contrario, l’édification d’une passerelle n’est pas d’actualité, elle doit être retirée du programme, les 250 000 euros consacrés aux canaux !

Il était proposé 100 000 euros pour ouvrir un canal, j’ai demandé 300 000 pour en ouvrir 4. Si on me donne 400 000 euros comme vient de le dire madame la maire, je prends… encore faut-il savoir quels canaux ouvrir ! Le programme actuel cherche toujours une intervention à minima, je demande que nos préconisations soient enfin entendues : il nous faut ouvrir en priorité cette année le canal Saint-Paul, le canal Roches Blanches, le canal Grand Lalente, canaux majeurs reconnus par la population, non pas les experts… Le budget le permet, il faudra en avoir la volonté ; inutile d’attendre juin comme le demande Monsieur le préfet et le conservateur. J’ai demandé à la poule d’eau, elle m’a donné son programme nuptial : dès avril on peut y aller, puisque en août (et non pas en juin-octobre comme prévu par « l’expert »).

Compte tenu de la façon dont ce programme a été élaboré, compte tenu du résultat encore insatisfaisant, je m’abstiendrai dans l’attente d’une refonte plus précise du programme 2012.

Pour connaître l’étang, mieux vaut y vivre que d’écouter les experts sauf à bien les choisir et à prendre le temps de les lire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s